AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~ Merci de privilégier les pseudos sous cette forme : Prénom Nom
N'hésitez pas à remonter les sujets sur BAZZART & PRD.
Merci les loulous ♥♥

Partagez | .
 

 [Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alex Young

RUMEURS LANCÉES : 20
CÉLÉBRITÉ : Lilly Collins
PSEUDO : Shadow
AVEC NOUS DEPUIS : 10/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

~ ~ ~


i.d cart
RÉPERTOIRE:
ADRESSE:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: [Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi    Mar 14 Jan - 10:19

Dans un cliquetis significatif, le réveil matin posé sur le chevet affiche tout juste 10h42 lorsqu’Alex ouvre enfin les yeux ce dimanche matin. S’étirant comme un chat après avoir constaté l’absence de toute autre forme de vie humaine dans ses draps, la petite brune esquisse un sourire plein de satisfaction.
Après avoir passé une nuit dans les bras d’un énième inconnu, la journaliste est heureuse de découvrir que le jeune homme  - un certain Peter…Ou peut-être était-ce Parker ? Peu importe…-, a décidé de lui-même de s’éclipser avant son réveil. Si elle aime passer la nuit avec des inconnus,  Alex apprécie nettement moins le fait de s’éveiller à leurs côtés le lendemain matin. Elle tient vraiment à son indépendance et à sa liberté, et selon elle, un coup d’un soir, doit rester ce qu’il est, un coup d’un soir !
 
Quittant la chaleur de ses draps après quelques minutes de plus à paresser, le temps pour ses yeux de s’habituer à la lumière du soleil qui filtre à travers les rideaux de la chambre, Alex enfile un pantalon de pyjama en coton gris, pour le confort, ainsi qu’un débardeur blanc par-dessus sa poitrine dénudée afin de rejoindre la cuisine. Son estomac crie famine, mécontent de n’avoir rien absorbé d’autre que de l’alcool depuis la veille au soir, et la jolie brune donnerai n’importe quoi pour un café corsé et un croissant tout chaud. Dommage que ses placards soient quasiment aussi vides que son ventre…
Pourtant, sans doute à force d’y penser, la jeune femme a presque l’impression de sentir l’odeur des viennoiseries fraichement préparées émaner de la cuisine alors qu’elle s’approche de la porte de la chambre.
 
Franchissant le seuil en s’étirant une nouvelle fois avant de laisser échapper un léger bâillement, Alex est arrêtée dans son élan par un sursaut lorsqu’une voix masculine lui parvient aux oreilles : « Bonjour belle endormie, t’es enfin réveillée ? J’espère que c’est pas à cause de moi, j’ai essayé de faire le moins de bruit possible ! Regarde, j’ai même été acheter le petit déjeuner ! Par contre, j’ai vraiment eu du mal à trouver ta boite de café, mais je l’ai trouvé quand même et il est tout frais ! » Lance tout guilleret le fameux garçon supposé avoir déjà quitté les lieux. Avec un sourire légèrement forcé, Alex se contente de secouer négativement la tête. « Non non, tu m’as pas réveillée t’en fais pas… » Souffle-t-elle en essayant de cacher l’ennui et la surprise que lui inspirent la situation derrière son sourire le plus faux.
 
A vrai dire, elle regrette amèrement qu’il n’ait pas fait plus de bruit en se servant dans les placards ou même qu’il ne se soit pas malencontreusement enfermé dehors en sortant acheter les croissants. Bien sur, l’intention est bonne, mais ce type a tout de l’amant qu’Alex déteste. Celui qui s’installe et prend ses aises après une nuit passée avec elle, comme si désormais, ils devaient faire leur vie ensemble seulement parce qu’ils ont partagé un orgasme dont elle ne se souvient même pas à vrai dire…
Restée postée à la sortie de la chambre, perdue dans ses pensées. Elle l’observe brièvement, presque dégoutée, mordre dans un croissant préalablement allègrement trempé dans le café avant de revenir brutalement à la réalité lorsqu’il reprend la parole, la bouche encore pleine de croissant juteux. Élégant… « Tu viens pas ? Cha va refroidir ! ».
 
« Si si j’arrive. Tu sais quoi ? Continue sans moi, je reviens, j’ai juste besoin d’une bonne douche ! » Annonce-t-elle en se repliant vers la chambre, seul accès direct à la salle de bain située dans l’appartement. « Tu veux que je t’accompagne ? » Lance-t-il en gloussant alors qu’elle attrape son sac à main jeté la veille sur le sol avant de se précipiter dans la salle d’eau dont elle verrouille immédiatement la porte. « Surtout pas… » Marmonne-t-elle tout en allumant l’eau de la douche pour qu’elle commence à chauffer le temps qu’elle mette la main sur son portable. Le sortant de sa pochette, elle compose rapidement un message, ou plutôt un véritable appel au secours, à l’attention de Levi afin qu’il vienne la sauver des griffes de ce squatteur.

New Message From Alex!:
 

Après avoir appuyé sur « envoyer », en espérant que Levi reçoive rapidement le message et s’empresse de venir la sauver, Alex retire finalement ses vêtements pour entrer sous l’eau de la douche. Elle compte y rester le temps qu’il faudra. Il est hors de question qu’elle sorte d’ici avant l’arrivée de Levi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Levi Mayer

RUMEURS LANCÉES : 36
CÉLÉBRITÉ : Grant Gustin
PSEUDO : .
AVEC NOUS DEPUIS : 07/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

~ ~ ~


MessageSujet: Re: [Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi    Sam 18 Jan - 20:48


I have buried you every place I've been. You keep ending up every place I am
Les yeux rivés sur le plafond de son appartement, Levi se demandait depuis combien de temps le soleil avait chassé les ombres fantomatiques dansant au dessus de sa tête. Dans un état entre sommeil et éveil, le brun était dans un entre deux désagréable. Une vague de langueur lui collait à la peau à croire qu’une seconde peau le recouvrait sans qu’il ne puisse l’arracher. Ses yeux usés par la fatigue ne demandait qu’à se fermer l’espace de quelques heures alors que ses muscles tendus semblaient réclamer un peu d’activité. Malgré les années durant laquelle il avait traversé des nuits sans sommeil pareil à une ombre, le jeune géni ne s’était jamais réellement habitué à cet état d’entre-deux. Toutefois, il ne trouvait jamais le sommeil dans son appartement, il ne trouvait jamais le sommeil seul. Même s’il ne savait pas pourquoi, Levi ne trouvait le repos qu’auprès de quelques personnes, qu’auprès d’Alex. Il avait du mal à se l’avouer, du mal à l’admettre. Même s’il faisait de son mieux pour ne pas sombrer trop vite, cela faisait longtemps qu’il s’était écrasé, le cœur aplati par l’impact, ses sentiments éparpillé autour de son corps sans vie d’aimer trop cette fille. Se mettant en marche, le brun sortit de son lit pour aller prendre une douche avant de se décider à travailler un petit peu. Il avait quelques dossiers sur lesquels il devait travailler et le professeur qu’il assistait avait besoin de son aide pour corriger les copies des étudiants. En gros, des choses qui ne l’intéressaient pas véritablement et qui n’accaparait pas ses pensées alors que sa chaine hi-fi crachotait des riffs de guitare pendant qu’une eau délicieusement brulante glissait sur sa peau.
Sans qu’il ne puisse rien y faire, les idées jaillissaient dans sa tête dans un flot continu et inaltérable. Levi savait qu’Alex était de sortie la soirée précédente. Il le savait et même s’il faisait comme si ça ne l’atteignait pas, imaginer la belle en train de se perdre dans les bras d’un autre le hantait. Il avait une vie, bien sur. Il avait d’autres choses à penser, très certainement. Cependant, la lutte était veine. Il faisait de son mieux, pourtant il trouvait rarement la force de chasser les pensées qui le hantaient. Il avait beau essayer de penser à sa partie en ligne de la soirée précédente, au dossier qu’il devait rendre, au rachat d’une autre société, aux problèmes de comptabilité qu’on lui avait demandé de régler. Rien n’y faisait, pas même le contact brulant du jet de la douche, pas même le frisson qui lui parcouru l’échine alors qu’il se rhabillait vivement. Toujours perdu dans ses pensées, Levi regarda machinalement son téléphone, prêt à lire les messages d’une ou l’autre connaissance, voir le rappel d’un de ses employés, il fut à peine étonné lorsqu’il lu le message d’Alex.
New Message From Alex!:
 
Roulant des yeux, le jeune Mayer poussa un léger soupire avant de prendre la sacoche de son ordinateur, sa veste et ses clés. Ce n’était pas la première fois qu’Alex le contactait pour qu’il joue au prince charmant venant sauver une demoiselle en détresse. Même si l’idée de devoir balayer dernière le passage de la tornade qu’était Alex le blessait un peu plus à chaque fois. Jeter les jouets de la belle comme des vieilles chaussettes lui offrait un plaisir incroyable, cependant ça le tuait d’avoir ce rôle là. Ca le tuait de devoir jouer aux gros bras, au faux petit ami alors qu’il voulait être l’homme qui partageait ses nuits. Malgré ses ressentiments, Levi sauta dans le premier taxi qui passait sur sa route arrivant en un rien de temps au pied du building de la jeune femme. Habitué à ce genre de mauvais plan, le brun récupéra la clé de la jeune femme qu’elle cachait derrière une pierre brute qui tenait à peine encore au mur. Récupérant la clé, il ouvrit la porte prêt à rentrer dans son rôle de petit ami courroucé. L’ouverture de la porte laisse s’échapper des effluves de croissants encore chauds et de café fraichement préparé. Déposant ses affaires comme s’il était chez lui, retirant son écharpe et son manteau avant de les poser sur le meuble dans l’entré ainsi que sa clé. Le brun avait l’air de faire partie des meubles, à croire qu’il vivait véritablement là. « Alex, je suis rentré plus tôt que prévu, je me suis dis qu’on pourrait passer la journée ensemble et… » Les yeux posés sur le seul élément faisant tache dans le décor, Levi tenta du mieux qu’il pu d’avoir l’air sincèrement troublé par cet inconnu supposé faire tâche dans ce qui devait être son appartement.
« Je te jure je savais pas qu’elle avait un mec. Je… » « Mais tu fous quoi là ?! » Dis le jeune informaticien tout en haussant le ton.   Le coup d’un soir d’Alex tenta tant bien que mal de s’expliquer, s’emmêlant les pinceaux, sans savoir qu’il avait à faire à un piètre acteur. Cet idiot était trop étonné, à croire qu’il venait de prendre une douche froide et que l’image qu’il s’était fait de cette fille lui ayant ouvert les bras l’espace d’une nuit venait de se briser. « Désolé mec, je savais pas que c’était une salope qui trompe son copain… Je te jure je… » Ne jouant plus la comédie, c’est sans réfléchir que Levi attrapa la première chose à sa porté, le téléphone portable de cet inconnu, avant de lui envoyer en pleine face. « T’as dit quoi là ?! » Gronda le jeune homme sans réfléchir. Le pauvre idiot ne demanda pas son reste récupérant ses affaires tout en s’exclamant : « Mec, t’en prends pas à moi, c’est cette pute qui se fou de ta gueule, moi je suis réglo ! » Toutes ses affaires entre les mains, il ne resta pas plus longuement, surement de peur de se ramasser un autre objet en plein visage.
Malgré lui, Levi était sincèrement irrité. Il ne pouvait accepter qu’on parle de la jeune femme ainsi, peu importait le mode de vie qui était le sien. Il ne pouvait s’empêcher de jouer au prince charmant, peu importait si ça faisait un peu mal, il n’arrivait pas à lutter contre. Récupérant sa sacoche d’ordinateur, le jeune homme alla à la porte de la salle de bain pour toquer : « L’indésirable est parti, tu peux sortir de ta cachette. » Souffla t’il, cachant avec un peu de mal l’amertume qu’il ressentait alors.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alex Young

RUMEURS LANCÉES : 20
CÉLÉBRITÉ : Lilly Collins
PSEUDO : Shadow
AVEC NOUS DEPUIS : 10/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

~ ~ ~


i.d cart
RÉPERTOIRE:
ADRESSE:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: Re: [Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi    Sam 18 Jan - 23:09

Alors que l'eau ruisselle sur sa peau nue avant de s'échouer dans un clapotis régulier contre les parois de la cabine de douche, Alex guette le moindre signe annonciateur de l'arrivée de Levi. Bien qu'elle n'ai reçu aucune réponse à son message, la jeune femme sait qu'il va venir lui sauver la mise une fois de plus. Il vient toujours.
Forte de cette certitude, la jolie brune se détend progressivement. Tendant le cou pour offrir son visage et sa poitrine à l'eau brulante et aux volutes de vapeur qui l'entourent, elle repousse de ses doigts ses longs cheveux bruns vers l'arrière afin de dégager son visage et rester ainsi, offerte à la caresse de l'eau durant de longues minutes. L'attente semble faire s'éterniser la moindre seconde, mais Alex ne perd pas espoir. Elle sait qu'elle peut compter sur Levi. A vrai dire, il est le seul ici, à Lemons, sur lequel elle peut compter.

Après s'être finalement savonnée, effaçant de sa peau, les vestiges de cette nuit, la jeune femme reste quelques minutes de plus sous l'eau, l'oreille tendue. Lorsqu'elle entend Levi qui s'annonce comme s'il revenait plus tôt d'un hypothétique voyage organisé Dieu sait où, la journaliste esquisse un sourire mêlant la tendresse et la satisfaction avant de couper l'eau.
Il serait facile de s'imaginer que tout ça n'est pas qu'une histoire montée de toute pièce. Que Levi est vraiment son petit ami, et qu'il vient tout juste de la surprendre dans les bras d'un inconnu qu'il s'empresse de chasser de chez eux. Evidemment, tout ne finirait sans doute pas aussi bien dans cette autre réalité, mais l'espace de quelques minutes, Alex se plait à imaginer une vive dispute entre eux deux qui se solderait par quelques larmes, de vives excuses, des promesses d'amour éternel et une réconciliation sur l'oreiller.

C'est pourtant l'absence de sexe qui permet à sa relation avec Levi de fonctionner. Pas tant qu'Alex ne soit pas en mesure de voir l'amant potentiel en lui, bien au contraire, mais au delà de ça, c'est le petit ami potentiel qu'elle voit en Levi, et  cette perspective l'effraie. Depuis l'âge de seize ans, elle n'a jamais rien partagé de plus avec un homme qu'une nuit, de-ci, de-là. Elle ne s'est plus jamais encombrée de sentiments et l'idée de recommencer à aimer lui fait peur. La belle brune ne supporterait pas de souffrir à nouveau. Elle a appris la leçon. Une fois suffit. Malgré tout, c'est bien plus que de la tendresse que Levi lui inspire, elle n'a pu que le constater lorsqu'ils ont dormi ensemble cette nuit là...

Secouant la tête pour chasser ces pensées de son esprit, la jeune femme essuie rapidement ses cheveux avant d'enrouler sa serviette éponge blanche autour de son corps frêle et colle sa tempe humide contre la porte de la salle de bain pour écouter la suite de la conversation. Plutôt que de la blesser, les insultes prononcées à son égard la font sourire, et le soin que met son ami à la défendre la touche sincèrement.
Lorsque finalement la porte d'entrée claque, se refermant définitivement sur l'amant éconduit et que quelques coups se font entendre de l'autre côté de la porte, Alex décolle rapidement son oreille du bois avant de déverrouiller la serrure et d’entrebâiller la porte juste assez pour apercevoir le visage irrité de Levi auquel elle adresse un léger sourire. « Merci...» Souffle-t-elle à son tour  tout en esquissant un nouveau sourire.

Appuyée contre le montant de la porte, elle observe brièvement le visage amer du jeune homme et se mord légèrement la lèvre inférieure, même en colère, surtout en colère, Levi est terriblement beau. Ouvrant finalement la porte, révélant sa tenue plutôt légère, la journaliste se glisse en dehors de la salle de bain et se hisse rapidement sur la pointe des pieds lorsqu'elle passe près de Levi pour déposer un baiser sur sa joue. « Tu es mon héros...» Lui glisse-t-elle affectueusement au passage avant de s'avancer un peu plus dans la chambre à coucher.
Se dirigeant vers sa commode, elle ouvre le premier tiroir à la recherche de sous vêtements et y choisis un ensemble de coton bleu nuit qu'elle dépose sur le dessus du meuble avant de faire glisser sa serviette jusqu'à ses pieds. Nue devant Levi auquel elle tourne le dos, elle se demande l'espace d'un instant s'il est en train de la regarder, et cette simple perspective lui fait monter le feu aux joues. Pourtant, elle chasse bien vite cette idée de son esprit. Levi n'est pas un de ces hommes avec lesquels elle couche, il n'est sans doute pas en train de profiter de la situation. A vrai dire, elle l'imagine même plutôt gêné et rougissant, et cette image de lui lui plait bien plus encore. « J'espère que tu as faim, je crois qu'il a préparé un bon petit déjeuner avant de partir!» Glisse-t-elle innocemment tout en enfilant ses sous vêtements avant de passer un unique tee-shirt par dessus, suffisamment grand pour lui servir de "robe".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Levi Mayer

RUMEURS LANCÉES : 36
CÉLÉBRITÉ : Grant Gustin
PSEUDO : .
AVEC NOUS DEPUIS : 07/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

~ ~ ~


MessageSujet: Re: [Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi    Dim 19 Jan - 18:29

Levi était trop bon. Il le savait. Pourtant, il était là, encore une fois, prêt à ramasser les pots cassés et à sauver la mise à son amie. Peu importait le fait qu’il détestait ça plus que tout. Peu importait que l’idée d’avoir à chasser les hommes auxquels Alex offrait son affection le tuait. Il le faisait. Envers et contre tout il se hâtait toujours de venir au secours de sa belle alors même qu’il aurait du fuir. Tant qu’il en était encore temps. Tant que son cœur en miette ne se transformait pas en un glaçon à cause de la douleur. Il savait que c’était idiot, qu’il n’avait pas à faire ça, mais il était prêt à faire n’importe quoi, il avait l’impression de faire n’importe quoi parfois. Il voyait cet autre gars ne pas comprendre ce qui lui arrivait. Il le voyait gober son histoire comme s’il s’agissait de la réalité et il devait avouer que ça faisait mal. Il portait un costume, un costume qui lui allait parfaitement, mais au final ce n’était qu’un costume. A la fin de cette petite représentation Levi n’était que Levi, il n’avait rien avoir avec le petit ami de la belle brune, il n’était que son ami. Même s’il désirait plus, il se contentait de cela.
Une fois la porte claquée, le brun quitta la peau de Levi le petit ami trompé, redevenant lui-même, légèrement plus amer. Il traversa la chambre d’Alex avant d’aller toquer à la porte de sa salle de bain. Le bruit reconnaissable de la serrure que la belle déverrouillait fit reculer d’un pas Levi qui remarqua qu’elle n’était vêtue que d’une serviette à travers l’entrebâillement de la porte. « Merci...» Dit elle alors que le jeune informaticien lui offrait un sourire pincée. Même s’il luttait, il avait l’impression que son visage était une page vierge où s’étalaient les émotions qu’il ressentait alors avant de disparaître comme elles étaient venues. Il se maudissait d’être aussi transparent, parfois il avait envie d’être un dur à cuir, le genre de gars auquel Alex s’accrochait même seulement quelques instants et non celui qui, au petit matin, faisait le sale boulot sans jamais obtenir ce qu’il désirait. Lorsque la brune ouvre la porte, Levi a bien du mal à ne pas laisser ses yeux se perdre sur la serviette de la jeune femme qui, même si elle recouvrait la belle, laissait largement la possibilité à l’esprit du brun la possibilité de s’emballer. Lorsqu’elle vient l’embrasser sur la joue, c’est les bras pendant mollement le long de son corps que le jeune homme se laisse faire, incapable de réagir. Il peut largement sentir l’odeur capiteuse de son gel douche et la joue de la belle est encore chaude. Le corps de cette dernière le frôle presque et son ami à bien du mal à ne pas laisser son esprit dériver dans des rêveries loin d’être innocentes. « Tu es mon héros...»
Déglutissant malgré lui, Levi répondit tant bien que mal en croisant ses bras contre son torse : « Je n’aurais pas besoin de jouer les héros si tu ne ramenais pas n’importe qui chez toi. » Bien qu’elles étaient latentes, les reproches que désiraient faire le brun étaient là, cachée, incapable de sortir comme il le désirait. Suivant son amie du regard, il ne manque pas de la voir sortir des sous-vêtements de son tiroir naturellement, à croire qu’il n’était pas présent dans la pièce. Persuadé qu’elle allait retourner dans la salle de bain pour s’habiller, lorsqu’il vit la serviette de la belle tomber à ses yeux Levi n’était pas prêt. Incapable de savoir comment réagir, bien malgré lui, les yeux du jeune homme glissèrent le long de la nuque de la belle, encore légèrement humide à cause de ses cheveux, avant de glisser jusqu’à sa chute des reins. Sans qu’il ne puisse rien y faire, il sent ses joues rougir alors que son cœur s’emballe. Les courbes de la belle l’attirent et le désir qu’il ressentait pour elle jusque là n’avait jamais été aussi violent qu’à cet instant. Se faisant violence, c’est difficilement que le brun se met en mouvement, traversant la chambre vers la pièce à vivre tout en essayant d’ignorer la belle dénudée.
Déposant sa sacoche d’ordinateur dans le divan, c’est paniqué que le brun essayait de réfléchir. Il ne pouvait arracher à sa mémoire l’image qu’il venait de graver au plus profond de son cerveau. Affolé, le cœur battant la chamade, il se demande pourquoi elle lui fait ça, pourquoi il ressent ça. Il n’avait rien d’un jouet, il était loin d’être indifférent et Alex devait savoir à quel point elle était belle. Pas attirante, mais magnifique. Une beauté qui invoque plus que l’attirance, une beauté qui lui inspirait la dévotion. « J'espère que tu as faim, je crois qu'il a préparé un bon petit déjeuner avant de partir!» Passant une main dans ses cheveux, c’est d’une voix légèrement plus troublée que ce qu’il aurait aimé que le brun répond : « Je meurs de faim. » Souffle t’il tout en se mordillant la lèvre inférieur alors qu’il voit Alex se diriger vers la cuisine simplement vêtue d’un t-shirt qui avait le don de lui rappeler les courbes qui se cachaient en dessous. Tentant de ne pas avoir l’air trop étrange, il attrapa une viennoiserie avant de se mettre à la manger bien que son estomac fut noué. « Ce mec avait l’air d’être vraiment un boulet… Je me demande parfois comment tu fais pour les choisir. » Souffla t’il avant de mordre une autre bouchée de sa viennoiserie. Malgré lui, il avait envie qu’elle comprenne que c’était idiot. Il avait envie qu’elle le remarque, qu’elle comprenne qu’il était près à lui sauter dessus si elle daignait le remarquer. Il voulait juste qu’elle remarque un peu ce qu’il ressentait et qu’elle cesse de le torturer ainsi. Mais en même temps, il tremblait de peur à l’idée de briser leur amitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alex Young

RUMEURS LANCÉES : 20
CÉLÉBRITÉ : Lilly Collins
PSEUDO : Shadow
AVEC NOUS DEPUIS : 10/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

~ ~ ~


i.d cart
RÉPERTOIRE:
ADRESSE:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: Re: [Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi    Mar 21 Jan - 22:58

L’arrivée de Levi est un réel soulagement pour Alex. Elle est heureuse de constater qu’elle peut toujours compter sur lui quoi qu’il arrive. Pourtant, après l’avoir remercié d’un baiser sur la joue, la jeune femme perd légèrement le sourire lorsqu’il fait remarquer que sans son comportement frivole et irresponsable, il n’aurait sans doute pas besoin de venir jouer au héro. « J’ai pas besoin d’une leçon de morale… Monsieur Rabat-joie », réplique-t-elle en lui tirant la langue alors qu’elle se dirige vers la commode calée dans un coin de la pièce. Prendre la réflexion sous-jacente de Levi avec humour aide la jeune femme à ne pas se sentir blessée par les paroles du jeune homme. Elle s’imagine aisément l’opinion que la plupart des gens ont d’elle, et le simple fait d’imaginer que Levi puisse penser comme les autres lui fait de la peine. Si ce que pensent les gens ne l’affecte pas le moins du monde, l’opinion de Levi en revanche, compte énormément à ses yeux. S’il savait à quel point elle aimerait se réveiller à ses côtés plutôt que près d’un autre, le jeune homme ne serait sans doute pas aussi critique, mais c’est quelque chose qu’Alex compte bien garder pour elle. Parce qu’elle tient à l’amitié de Levi plus qu’à n’importe quoi d’autre, et surtout, parce qu’elle n’est pas prête à se couper les ailes. La chute n’en serait que plus douloureuse.

C’est pour cette raison qu’elle s’évertue à traiter Levi comme un « meilleur ami gay ». Se persuader qu’il ne la voit que comme une amie l’aide elle aussi à ne le considérer que comme un ami, même si la joli brune se sent de plus en plus faible chaque fois qu’elle se remémore ces quelques minutes où silencieuse, elle a veillé sur son sommeil.
Agissant une fois de plus comme si Levi était incapable de tout sentiment envers la gente féminine, la journaliste abandonne sa serviette éponge qui glisse rapidement jusqu’au sol pour enfiler ses sous vêtements. Alex n’est pas d’une nature très pudique, et ne s’imagine que très brièvement pouvoir troubler Levi avec une telle vision. Le manque de réaction de la part du jeune homme qui ne fait que quitter la pièce la convainc d’ailleurs rapidement du fait qu’elle le laisse totalement indifférent –sans quoi il lui aurait déjà sauté dessus, gentlemen ou pas non ?- . Comme quoi, coucher avec des dizaines d’hommes n’aide pas toujours à voir plus clair dans leur jeu. Si elle est capable de repérer  à des kilomètres un homme désireux de la mettre dans son lit, Alex est bien moins habituée à ce genre de comportement. Les hommes bien ne courent malheureusement pas son cercle de relations, et la jeune femme est loin de s’imaginer la violence des réactions qu’elle provoque chez son ami.

Enfilant un tee-shirt large en guise de seul vêtement par-dessus ses dessous, la jolie brune rejoint finalement le salon où les attendent le petit déjeuner royal préparé par le pauvre Patrick. Esquissant un sourire lorsque Levi affirme mourir de faim, la petite brune se dirige vers la cuisine pour y récupérer son mug fétiche à l’effigie de Winnie l’Ourson ainsi que le pot de sa vieille cafetière avant de se retourner légèrement vers Levi lorsqu’il reprend la parole. Haussant les épaules, parce qu’elle sent venir le quart d’heure du jugement, la jeune femme commence à se verser un long trait de café noir tout en lui répondant. « Je leur demande pas spécialement d’être intelligents en même temps. Y a pas besoin d’avoir le QI d’Einstein pour faire ce qu’on a fait…» Répond-t-elle en essayant de paraitre le plus détachée possible malgré le léger pincement au cœur qu’elle a ressentit en entendant les paroles du brun. Elle n’a pourtant pas honte de son comportement habituellement, mais avec Levi, une fois encore, tout est différent. Bien qu’elle ait l’impression de ne pas l’intéresser comme elle intéresse habituellement les autres hommes, elle se sent tout de même mal à l’aise face à ses paroles. « J’suis sure que toi aussi t’as du avoir des filles pas très futées dans ton lit ! » Lance-t-elle tout en remplissant une seconde tasse de café qu’elle apporte rapidement à son ami. Déposant la tasse à l’attention du jeune homme devant lui sur la table, la jolie brune en profite pour mordre dans le croissant qu’il tient à la main, lui en volant ainsi un beau morceau tout en lui adressant un sourire malicieux. « Tu restes avec moi aujourd’hui ? » Questionne-t-elle alors la bouche encore légèrement pleine.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



~ ~ ~


MessageSujet: Re: [Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Appartement d'Alex] A friend in need is a friend indeed ღ Levi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le vélo d'appartement
» Gong 12' No Friend Attitude NFA HIGHTECK
» Sebastian Mladen et Alex Pena
» Home trainer - Vélo couché d'appartement
» Alex Gérard/François Gérard (306 S16 A7)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
don't mess with the neighbors :: III - LEMONS, ALABAMA (USA) :: burton street :: homes-